Comment savoir si un œuf est encore bon ?

 Comment savoir si un œuf est encore bon ?

Organic Eggs

Les œufs sont l’un des aliments de base dans nos cuisines. Faciles à cuisiner, riches en protéines et peu chers, ils ont de nombreux avantages. Cependant, il n’est pas toujours évident de savoir si un œuf que l’on retrouve au fond de son réfrigérateur est encore bon à consommer.

Entre les différentes dates de péremption, les astuces de nos grands-mères et les risques sanitaires, il n’est pas facile de s’y retrouver. C’est pourquoi j’ai décidé de rédiger cet article complet sur les différentes méthodes et conseils pour tester la fraîcheur d’un œuf.

La réglementation sur la consommation des œufs

Avant de rentrer dans le vif du sujet avec les tests pratiques, faisons un point sur la réglementation en vigueur concernant la consommation des œufs :

  • La date de consommation recommandée (DCR) correspond au 28ème jour après la ponte de l’œuf
  • Passé ce délai de 28 jours, l’œuf ne peut plus être commercialisé en supermarché mais reste consommable
  • Un œuf doit être consommé dans les 21 jours après la DCR, soit 49 jours après la ponte
  • Les œufs vendus en supermarché doivent être estampillés du code du producteur, de la date de ponte et de la DCR

A noter que la réglementation distingue également différentes catégories en fonction de la fraîcheur :

  • Extra-frais : consommation dans les 9 jours après la ponte
  • Frais : consommation entre le 10ème et le 21ème jour après la ponte
  • À consommer rapidement : entre le 22ème et le 28ème jour

Ces catégories, basées uniquement sur le délai après la ponte, permettent d’orienter le consommateur. Mais dans les faits, même après la DCR, un œuf reste généralement consommable s’il est conservé au réfrigérateur et que sa coquille est intacte.

Comment faire le test du verre d’eau

L’une des méthodes les plus connues pour tester la fraîcheur d’un œuf est celle du verre d’eau. Transmise de génération en génération, cette technique imparable permet de savoir en quelques secondes si un œuf est encore consommable ou non.

Il suffit de suivre ces étapes :

  1. Remplir un verre ou un saladier avec de l’eau froide
  2. Plonger délicatement l’œuf à tester dans l’eau
  3. Observer le résultat :
    • Si l’œuf coule au fond, il est encore frais
    • S’il flotte entre deux eaux, il reste consommable mais il vaut mieux le cuire (œuf dur, omelette…) qu’à la coque
    • Enfin, s’il flotte sur l’eau, il n’est plus comestible et doit être jeté
VOIR  Comment épaissir une sauce trop liquide ?

Cette technique est très pratique pour trier rapidement plusieurs œufs dont on doute de la fraîcheur. Attention tout de même à manipuler les œufs avec précaution pour ne pas les abîmer ou les fissurer lors du test.

Bon à noter : il est possible d’ajouter un peu de sel dans l’eau pour augmenter sa densité. L’œuf aura alors plus de mal à flotter.

L’odorat ne trompe pas

Autre méthode ancestrale pour tester la fraîcheur d’un œuf : se fier à son odorat. En effet, un œuf frais ne dégage aucune odeur, tandis qu’un œuf périmé ou avarié dégagera une forte odeur nauséabonde en le cassant.

Attention toutefois à bien nettoyer la coquille de l’œuf avant de le casser, pour ne pas confondre une éventuelle odeur extérieure avec l’odeur interne de l’œuf.

Si après avoir cassé l’œuf, vous percevez une forte odeur, laissez tomber ! L’œuf est à jeter sans hésiter. Il pourrait provoquer une intoxication alimentaire s’il était consommé.

Autres astuces de grands-mères

En plus du test du verre d’eau et de l’odorat, il existe d’autres petites astuces transmises de génération en génération pour tester la fraîcheur d’un œuf. En voici 3 :

1. Vérifier l’emballage

Si vous avez conservé votre boîte d’œufs et qu’elle porte une DCR ou date de ponte, c’est le moyen le plus simple pour savoir si l’œuf est encore dans les clous au niveau consommation.

Petit rappel : la DCR est fixée à 28 jours après la ponte. Et un œuf reste généralement consommable pendant 21 jours après cette date, soit 49 jours après la ponte.

2. Faire tremper l’œuf

Autre variante du test avec un récipient d’eau : faire tremper l’œuf suspect quelques minutes dans de l’eau froide, salée ou non.

Un œuf encore frais va couler, tandis qu’un œuf plus ancien va avoir tendance à flotter.

3. La technique de la secousse

Celle-ci peut surprendre mais paraît-il qu’elle fonctionne : il suffit de secouer légèrement l’œuf près de son oreille.

Si vous percevez un clapotis ou déplacement de liquide à l’intérieur, il y a de fortes chances que l’œuf ne soit plus très frais.

Risques sanitaires et conseils de conservation

Même si les œufs sont reconnus pour leur solidité et leur capacité à se conserver de longues semaines grâce à leur coquille protectrice, il ne faut pas négliger les risques sanitaires liés à la consommation d’un œuf avarié.

VOIR  Restauration : Pourquoi recourir à la livraison de plats à domicile ?

Salmonelles et intoxications alimentaires

La salmonelle reste le danger numéro 1 lié aux œufs contaminés. Cette bactérie ne modifie pas le goût, ni l’apparence de l’œuf mais peut causer des intoxications alimentaires graves.

Fièvre, maux de ventre, diarrhée.. les symptômes apparaissent généralement dans les 48h après ingestion de l’aliment contaminé.

Des précautions sont donc à prendre :

  • Ne surtout pas consommer un œuf au jaune ou au blanc de couleur anormale
  • Ne pas consommer un œuf à l’odeur suspecte
  • Respecter scrupuleusement la chaîne du froid : œufs à conserver au réfrigérateur, et plats à base d’œufs à consommer immédiatement ou à conserver au frais
  • Bien cuire les œufs : jaune et blanc bien coagulés

Conseils pour une bonne conservation

Quelques règles simples permettent de maximiser la fraîcheur et la conservation de vos œufs :

  • Acheter ses œufs en supermarché plutôt qu’en grande surface : le temps de transport et de stockage sera plus court
  • Éviter d’acheter des œufs dont la DCR est dépassée
  • Rentrer ses œufs au réfrigérateur dès le retour des courses
  • Garder les œufs dans leur emballage d’origine dans le compartiment prévu du réfrigérateur
  • Laver l’extérieur de la coquille juste avant utilisation
  • Consommer ses œufs dans le respect des DCR et dates de ponte
  • En cas de doute, appliquer un des tests expliqués précédemment

Conclusion

Faisant partie intégrante du quotidien culinaire des Français, les œufs nécessitent qu’on leur porte une attention particulière, notamment au niveau de leur fraîcheur et leur conservation.

Grâce aux précieux conseils de nos grands-mères et aux réglementations précises sur la consommation, il est assez aisé de vérifier si un œuf est encore bon à manger ou s’il présente un danger sanitaire. Le test du verre d’eau reste la méthode reine, simple et redoutablement efficace.

Quelques bonnes habitudes suffisent pour maximiser la fraîcheur de ses œufs : respect des températures, consommation dans les temps et tests visuels ou olfactifs en cas de doute.

Vous savez désormais tout sur la bonne conservation et les tests de fraîcheur des œufs. À vous les omelettes en toute sécurité !

Article en relation

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *